Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catalogue

CONTEMPORAINS

À cœurs ouverts
Alban et Ève
Amour propre et argent sale
Apéro tragique à Beaucon-les-deux-Châteaux
Après nous le déluge
Attention fragile
Au bout du rouleau
Avis de passage
Bed and breakfast
Bienvenue à bord
Brèves de confinement
Brèves de scène
Brèves de square
Brèves de trottoirs
Brèves du temps perdu
Brèves du temps qui passe
Bureaux et dépendances
Café des sports
Cartes sur table
Comme un poisson dans l'air
Comme un téléfilm de Noël... en pire
Coup de foudre à Casteljarnac
Crash Zone
Crise et châtiment
De toutes les couleurs
Déjà vu
Des beaux-parents presque parfaits
Des valises sous les yeux
Dessous de table
Diagnostic réservé
Drôles d'histoires
Du pastaga dans le champagne
Échecs aux Rois
Écrire sa vie (autofiction)
Écrire une comédie pour le théâtre (essai)
Elle et lui, monologue interactif
Erreur des pompes funèbres en votre faveur
Eurostar
Fake news de comptoir
Flagrant délire
Gay friendly
Happy Dogs
Happy hour
Héritages à tous les étages
Hors-jeux interdits
Il était un petit navire
Il était une fois dans le web
Juste un instant avant la fin du monde
L'Étoffe des Merveilles
La Fenêtre d'en face

La Maison de nos rêves 
La Représentation n'est pas annulée
Le Bistrot du Hasard
Le Bocal

Le Comptoir
Le Coucou

Le Gendre idéal
Le Joker
Le Pire village de France
Le Plus beau village de France
Les Copains d’avant… et leurs copines
Les Monoblogues
Les Naufragés du Costa Mucho
Les Rebelles
Les Touristes

Mélimélodrames
Même pas mort
Ménage à trois
Minute papillon !
Miracle au couvent de Sainte Marie-Jeanne
Mortelle Saint-Sylvestre
Morts de rire
Nos pires amis
Photo de famille
Piège à cons
Pile ou face
Plagiat
Pour de vrai et pour de rire
Préhistoires grotesques
Préliminaires
Primeurs
Quarantaine
Quatre étoiles
Rencontre sur un quai de gare
Réveillon à la morgue
Réveillon au poste
Revers de décors
Rimes orphelines (poésie)
Roulette russe au Kremlin
Sans fleur ni couronne
Sens interdit – sans interdit
Série blanche et humour noir
Sketchs en série
Spéciale dédicace
Strip poker
Sur un plateau
Tout est bien qui commence mal
Trous de mémoire
Tueurs à gags
Un boulevard sans issue
Un bref instant d'éternité
Un cercueil pour deux

Un enterrement de vies de mariés
Un mariage sur deux
Un os dans les dahlias
Un petit meurtre sans conséquence
Une soirée d’enfer
Vendredi 13
Vous m'en direz des nouvelles
Y a-t-il un auteur dans la salle?
Y a-t-il un pilote dans la salle?

CLASSIQUES

BECQUE Comédies Courtes
BECQUE Les Corbeaux
BECQUE Michel Pauper
BERTRAND T. Acteurs, Auteurs, Spectateurs
BERTRAND T. L'Accord parfait
BERTRAND T. Le Costaud des Epinettes
BERTRAND T. Le Danseur inconnu
BERTRAND T. Les Deux Canards
BERTRAND T. Théâtre sans directeur
BERTRAND T. Triplepatte
BERTRAND T. Un perdreau de l'année
BOURSAULT Le Mercure galant
CUREL F. La Nouvelle Idole
DESMARETS Les Visionnaires
FEYDEAU L'Âge d'or
FEYDEAU La Lycéenne
HUGO Mille francs de récompense
LABICHE Si jamais je te pince
MIRBEAU Farces et Moralités
MIRBEAU Le Foyer
RENARD Monsieur Vernet
ROSTAND Les Romanesques
SAND Molière
ZOLA Thérèse Raquin

Brèves du temps perdu de Jean-Pierre Martinez

Comédie à sketchs sur le temps, la vie, la mort, l'amour et l'éternel retour...

Comédie à sketchs (2 ou 3 personnages par saynète)

ISBN 979-10-90908-82-6
Octobre 2016
98 pages ; 18 x 12 cm ; broché. Prix TTC : 9,90 €

Théâtre édité aux Editions La Comédiathèque

Traduction disponible en espagnol.

 

 

Achat du livre

Pour les libraires : voir les conditions de vente (remise 30%)

Pour les particuliers : achat auprès de votre librairie ou en ligne 

 

LIRE UN EXTRAIT

Librairie théâtrale acheter livres théâtre en ligne éditions théâtrales comédies auteur contemporain sketchs saynètes éditeur vente en ligne ebook bibliothèque

1 - Travaux d'approche

Elle et Lui sont assis côte à côte dans un avion. Elle dort contre son épaule, comme si c'était sa compagne. Elle se réveille peu à peu... et se rend compte qu'elle dormait sur l'épaule d'un inconnu.

Elle (gênée) - Pardon, je suis désolée... Mais vous auriez dû...

Lui - Je n'ai pas osé vous réveiller...

Elle - J'ai dormi longtemps.

Lui - On a commencé les travaux d'approche...

Elle - Pardon ?

Lui - Je veux dire, euh... Les man?uvres d'approche... Pour l'atterrissage !

Elle - Ah, oui...

Elle remet un peu d'ordre dans ses cheveux d'un geste de la main.

Lui (engageant) - Vous êtes en vacances ?

Elle (sur la défensive) - Euh... Non... (Après une hésitation) Je vais rejoindre mon mari...

Lui (déçu) - Ah... Qu'est-ce qu'il fait ?

Elle - Il... Il est médecin... Il travaille pour une ONG...

Lui - Ah, oui, bien sûr... Dans un pays pareil... À part le tourisme et l'humanitaire... La prostitution, un peu... Et le trafic de drogue, bien sûr...

Elle a l'air un peu déstabilisée.

Elle - Et vous ? Vous êtes en vacances ?

Lui - Euh, non... Je fais... dans le trafic d'armes.

Elle (surprise) - Vous voulez dire, euh...

Lui - Kalachnikov, lance-roquettes, mines anti-personnelles... Je viens de toucher un lot de chars d'assaut presque neufs. Si ça vous intéresse... ?

Elle - Merci... Mon mari a déjà un quatre-quatre...

Lui - Il a raison, c'est beaucoup plus pratique. Et plus écologique! Un tank, c'est très difficile à garer, surtout en ville, et ça consomme presque autant qu'un Airbus...

Silence embarrassé, suivi d'une secousse que les comédiens peuvent marquer par un léger sursaut.

Lui - Ah, ça y est... On vient d'atterrir... (Ils se lèvent pour partir) Bon, et bien... Enchanté d'avoir fait votre connaissance...

Elle (après un moment d'hésitation) - Vous... Vous êtes vraiment trafiquant d'armes... ?

Lui - Non... C'était seulement pour que vous me détestiez... Pour ne pas avoir de regret... Une femme mariée... avec un French Doctor, c'est difficile de lutter... Regardez Kouchner... Et pourtant les gens l'adorent. Et vous ?

Elle - Moi ?

Lui - Vous êtes vraiment mariée ?

Elle - Euh... En fait, non... Pas vraiment...

Lui - Alors vous êtes célibataire, et en vacances, comme moi...

Elle - Oui... Je vais au Club... Ne me dites pas que vous aussi... ?

Lui - On y va tous... C'est un charter...

Elle (innocemment) - Ah, oui... ?

Ils commencent à s'éloigner ensemble...

Lui - Vous dormiez vraiment... ?

Elle - Non... Heureusement... Je ronfle...

Ils se sourient.

Lui - Je vous offre un verre au bar, ce soir ?

Elle - J'ai pris la formule tout compris, avec boisson à volonté. Pas vous ?

Lui - Si... (Ils se sourient à nouveau, bêtement). Je crois qu'il est temps de descendre, sinon, l'avion va redécoller. Il fait deux rotations par jour... Après vous, je vous en prie... (Ils se dirigent vers la sortie) Vous n'étiez pas déjà venue, l'année dernière ?

Elle - Si...

Lui - Il me semblait bien aussi...

Noir.

Librairie théâtrale acheter livres théâtre en ligne éditions théâtrales comédies auteur contemporain sketchs saynètes éditeur vente en ligne ebook bibliothèque

2 - Amour toujours

Elle et lui, côte à côte, amoureusement.

Elle - On est bien, comme ça, non ?

Lui - Oui...

Elle - Tu m'aimes ?

Lui - Oui.

Elle - Tu m'aimeras toujours ?

Lui - Toujours ?

Elle - Je ne sais pas, moi... Est-ce que tu m'aimeras pendant 50 ans ?

Lui (effaré) - 50 ans... ?

Elle - 40... ? (Il a l'air dubitatif) 20... ? 10... ? (Un temps) Est-ce que tu m'aimeras pendant un an ?

Lui - Un an ? (Convaincu) Ah, oui! Et toi ?

Elle (sceptique) - Un an ?

Lui - Six mois ? (Elle a l'air dubitative) Quinze jours ? Une semaine ?

Elle a toujours l'air dubitative.

Lui - Est-ce que tu m'aimeras jusqu'à demain ?

Elle - Demain matin ? À quelle heure ?

Lui - Je ne sais pas, moi. Disons 9 heures ?

Elle sourit en signe d'acquiescement. Ils s'embrassent.

Elle - Je mets le réveil ?

Noir

3 – Autoroute

Il se présente devant elle.

Lui - Combien ?

Elle - 30 euros...

Lui - Super ou ordinaire ?

Elle - Ça existe encore, l'ordinaire ? Je pensais qu'il n'y avait plus que du super ? (Il ne dit rien) Bon, ben mettez-moi de l'ordinaire. Pour changer un peu...

Lui - L'ordinaire, c'est plus cher.

Elle - Ah, bon ?

Lui - C'est devenu très rare, l'ordinaire. Il n'y en a pas partout...

Elle - Bon, ben mettez-moi du super, alors.

Lui - Super normal ou super plus ?

Elle - C'est quoi la différence ?

Lui - Super plus, c'est plus cher, mais ça consomme moins.

Elle - Qu'est-ce que vous me conseillez ?

Lui - Vous consommez beaucoup ?

Elle - Je ne sais pas. J'en prends toujours pour 30 euros...

Lui - Prenez du super plus.

Elle - Bon, ben... Le plein, alors... Je ne voudrais pas retomber en panne sèche...

Lui - Je vous fais les niveaux et la pression ?

Elle - C'est gratuit... ?

Lui - C'est à la discrétion du client.

Elle - Mais... combien, sans indiscrétion.

Lui - Un euro, en moyenne. Deux pour les plus généreux. Cinq pour les bienfaiteurs de l'humanité. Je vous fais une carte de fidélité ?

Elle - Qu'est-ce qu'on gagne ?

Lui - Avec cinq pleins, vous avez droit à un lavage gratuit.

Elle - D'habitude, je la lave moi-même...

Lui (s'approchant) - C'est quoi, ça ? Une crotte de pigeon...

Elle - Vous croyez... ?

Lui - Il ne faut pas laisser ça comme ça. C'est très corrosif.

Elle - Qu'est-ce que je peux faire ?

Lui - Prenez une carte de fidélité.

Elle - Je ne viens pas souvent par là. Je suis en vacances...

Lui  - C'est valable partout.

Elle - La prochaine fois, peut-être...

Lui - Voilà, ça fait 95 euros.

Elle - Tenez, gardez le tout.

Lui - Merci.

Elle (s'en allant, puis se ravisant) - Excusez-moi, vous savez où on est ?

Lui - Vous allez où ?

Elle - Je ne sais pas encore.

Lui - De toute façon, vous ne pouvez pas faire demi-tour, alors...

Elle - Et la prochaine sortie, c'est loin ?

Lui - Ouh, là...! C'est pas tout de suite, hein...!

Elle - Bon, ben je vais continuer, alors.

Lui - Bonne route.

Elle - Merci.

Elle s'éloigne.

Lui - Ah, les femmes...

Noir. Librairie théâtrale acheter livres théâtre en ligne éditions théâtrales comédies auteur contemporain sketchs saynètes éditeur vente en ligne ebook bibliothèque

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :